Livres conseillés par Lola

La girafe, le pélican et moi, Roald Dahl dès le primaire

Ce petit roman à l’écriture légère est parfaitement adapté aux lecteurs débutants ; l’univers fantaisiste de Roald Dahl est une grande bouffée de fraîcheur. “Le Gang des Laveurs de Carreaux” composé d’une girafe, d’un pélican et d’un singe rachète la boutique de bonbons qui fait rêver Billy ; celui-ci va les aider à trouver du travail chez le Duc, qui doit nettoyer ses six cent soixante-dix-sept fenêtres….Quelle folle aventure attend ces personnages aussi étranges qu’attachants ?

Le bon gros géant, Roald Dahl  dès la sixième

Sophie croit halluciner quand, une nuit, elle aperçoit un géant par la fenêtre de l’orphelinat, qui l’emmène avec lui ! Mais pas d’inquiétude, le Bon Gros Géant ne mange que des légumes et ses grandes oreilles servent à écouter les rêves, qu’il attrape puis souffle aux enfants. Cette rencontre bouleverse la vie de Sophie.

Un livre encore une fois marqué par la plume fabuleuse de Roald Dahl, qui n’a qu’un but : nous faire rêver.

Les petites reines, Clémentine Beauvais dès la cinquième

Mireille, Hakima et Astrid ont été élues “Boudins de l’année” sur les réseaux par les élèves de leur collège. Mais au lieu de se lamenter, elles vont voyager ! En vélo, elles vont rejoindre Paris en partant de leur ville, Bourg-en-Bresse et sur le chemin, vendre…des boudins !

Une très belle histoire à l’humour acéré qui nous donne une bonne leçon sur les apparences, et sur le courage dissimulé en chacun d’entre nous

Le Chat aux yeux d’or, Silvana de Mari dès la cinquième

La première journée de Leïla au collège est atroce ; ses vêtements sont trop petits car elle a grossi, elle n’a pas pu acheter tout son matériel de classe et tous les autres se moquent d’elle car elle vient des marais. Leïla sent sa détermination flancher, quand elle croise le regard d’un chat aux yeux d’or…Qui lui changera la vie.

Une magnifique histoire de force et de persévérance, aussi bien que d’amitié et de changement. Un livre qui vous remuera le cœur. 

Le passeur, Lois Lowry à partir de la quatrième

“La vie sans couleur, sans douleur, sans passé”. Voilà ce qui résume le mieux le roman dystopique de Lois Lowry, qui met en scène un univers où les choix et le malheur n’existent pas. Jonas, lors de la cérémonie des métiers, se verra attribuer la fonction particulière et non moins obscure que celle de dépositaire de la mémoire. Dans une communauté ignorante, il apprend peu à peu la vérité du monde ; quelles en seront les conséquences ?

French Sky, Tom Ellen et Lucy Ivison  dès la quatrième

Un très joli roman, tordant et léger. Nous suivons Mouse et Jack, deux élèves de quatrième qui ont un peu de mal à naviguer dans les eaux de l’adolescence. On y ressent toute la maladresse et la tendresse significatives de cet âge. Les petits problèmes qui paraissent montagne, les interrogations qu’on avait tous, tout ça se retrouve dans ce roman.

Une très belle histoire qui atteste et qui comprend ce passage compliqué entre l’enfance et l’adolescence, et qui souligne la douce difficulté de grandir.

Génération K, Marine Carteron à partir de la troisième (violence)

Notre monde moderne habite secrètement depuis des millénaires des personnes aux pouvoirs fantastiques, reconnaissables grâce à leurs chromosomes supplémentaires en forme de K. Kassandre est l’une d’entre elles, et des plus puissantes. Or, ces mystérieux pouvoirs sont convoités tant par leur créateur que des humains avides de grandeur. Dans une trilogie entraînante, où s’entremêlent magie, violence et complots, l’œuvre de Marine Carteron ne se lassera de vous surprendre.